Retour haut de page

Bernardo FORTINI

10 septembre 2021

Bernardo FORTINI

Interview

Bernardo FORTINI, Marine Engineer - LDA

 

1) Pourriez-vous nous résumer votre parcours et nous présenter votre poste actuel ? Si vous avez évolué au sein de LDA, pourrez-vous le préciser svp ?

Depuis mon plus jeune âge, je suis passionné par les navires et la marine marchande. Il y avait quelque chose d'inhabituel dans l'industrie maritime que je devais découvrir. En 2013 j'ai rejoint le département d'Architecture Navale et Génie Maritime de l'Ecole Polytechnique de Rio de Janeiro (UFRJ). En 2017, j'ai obtenu une bourse d’étude pour poursuivre mes études en France dans le même domaine.

Je suis titulaire d'un double diplôme en Architecture Navale & Génie Maritime de l'ENSTA Bretagne et de l'UFRJ.

Avant de rejoindre LDA, j'ai travaillé sur l'évaluation de la tenue à la mer des plateformes Oil & Gas chez SBM Offshore (Monaco) et avec les systèmes de positionnement dynamique au Centrum Techniki Okrętowej (Gdansk, Pologne).

J'ai rejoint le département EPI de Louis Dreyfus Armateurs en novembre dernier en tant que Marine Engineer. Depuis, je supervise techniquement la construction de 3 nouveaux navires Crew Trasfer Vessel (CTV) pour le parc éolien en mer de Saint-Nazaire.

2) Qu’appréciez-vous plus particulièrement dans votre métier ?

Ce que j'apprécie le plus dans mon métier, ce sont les défis techniques auxquels je suis amené à faire face au quotidien et le soutien que j'ai de mes collègues. De plus, nous travaillons avec des clients exigeants qui nous poussent vers des solutions innovantes. Chaque jour est un nouveau jour.

Je supervise techniquement la construction de nos 3 CTV (dont deux hybrides) qui sont actuellement en construction à Fontenay-le-Comte, France. Cela signifie que je dois livrer un navire adapté à sa mission.

J’ai la chance de pouvoir compter sur le soutien de mes collègues plus expérimentés qui partagent ouvertement leurs connaissances sur les problématiques techniques et opérationnelles. Cela aide à prendre des décisions et à fournir un bateau construit sur mesure dont je serai fièr une fois qu'il sera déployé au large.

Finalement, je pense que peu d'entreprises offrent autant de visibilité aux jeunes ingénieurs. C'est la meilleure partie, surtout pour quelqu'un qui est prêt à faire la différence et à assumer des responsabilités.

3) A propos de votre métier : auriez-vous une anecdote ou un fait marquant à partager ?

Il y a encore beaucoup de mers à naviguer.

Je suis ingénieur junior et je travaille à LDA depuis moins d'un an. Même si la plupart du temps nous avons été confrontés aux restrictions dues au Covid-19, j'ai eu le plaisir d'embarquer à bord de nos navires câbliers (Ile d'Aix et Ile de Sein), assister à l'inauguration du Wind of Hope à Saint Nazaire et suivre les activités du chantier naval.

Je sais qu'il reste encore beaucoup à faire dans mon parcours chez LDA. Je suis intéressé de voir où le vent me mènera.

4) Quelle est votre devise ?

« N’abandonnez pas le navire » - Capitaine Lawrence