Quand le ciel rejoint la mer

Quand le ciel rejoint la mer

10/06/2002

La société LOUIS DREYFUS ARMATEURS, avec la société norvégienne Leif Höegh ont signé un contrat avec Airbus pour le transport à travers l’Europe des principaux composants du nouvel avion A380.

Louis Dreyfus Armateurs (via sa filiale FRET SA) et Leif Höegh (via sa filiale CETAM) viennent de signer le contrat pour le transport maritime des principaux composants du nouvel avion A380 des différentes usines de fabrication d’Airbus en Europe vers Toulouse.
Ce contrat de 20 ans nécessite la construction, pour une livraison en 2004, d’un navire spécialement conçu dédié au transport des principaux composants de grande taille de l’A380. L’accord prévoit une unité optionnelle avec une livraison en 2007 et des extensions du contrat pour un total de 10 années supplémentaires.

Un nouveau défi pour Louis Dreyfus Armateurs

Activement impliquée dans toutes les branches de l’industrie de la navigation depuis plus d’un siècle, la société Louis Dreyfus Armateurs est bien placée parmi les spécialistes leaders du vrac sec tout en se diversifiant vers des activités plus liées à l’industrie.
De la planche à dessin à la gestion commerciale des navires, l’objectif de la société Louis Dreyfus Armateurs a toujours été d’optimiser l’organisation des compétences maritimes pour mieux répondre aux besoins de ses nombreux partenaires industriels, devenant ainsi le catalyseur de leurs projets liés à la navigation. Cette expérience est désormais reconnue à travers le monde et permet au drapeau français de flotter haut sur les sept mers. Cela a conduit la société Louis Dreyfus Armateurs à s’engager dans des partenariats avec GDF pour le transport du LNG, avec CGG pour la recherche sismique, avec ALCATEL pour la pose et l’entretien des câbles et maintenant avec AIRBUS pour le transport des principaux composants de l’A380.

Transport en petite mer : un choix fiable et compétitif fait par AIRBUS

Conçus et fabriqués dans différentes usines réparties dans toute l’Europe, les composants de l’A380, dont les dimensions et les valeurs rendent cet avion unique, seront transportés par la mer dans les conditions les plus économiques et les plus fiables.

Pour la première fois, grâce à ce contrat, AIRBUS intègre le transport maritime dans la chaîne de logistique du transport de ses composants. Cela représente également un nouveau défi pour les sociétés LOUIS DREYFUS ARMATEURS et LEIF HÖEGH qui ont commandé au chantier naval de Jinling en Chine un navire Ro-Ro totalement spécialisé.

L’équipage du navire sera composé de 16 marins, ce qui crée 32 nouveaux emplois. Dès 2004, le navire naviguera dans les eaux européennes pour collecter tous les composants de l’AIRBUS A380 (les sections avant et arrière du fuselage venant de Hamburg / Finkenwerder, les ailes de Broughton, Wales, la queue de Puerto Real et le cockpit et le fuselage central de Saint-Nazaire) et les transporter vers Bordeaux. De là, les composants seront transportés sur des barges et remonteront la Garonne pour finir leur voyage par la route pour un assemblage final à Toulouse.

C’est le parfait exemple du transport maritime mis au service du développement des projets industriels et plus particulièrement favorisant l’évolution de notre société en accordant la priorité à la sécurité, la fiabilité et aux questions de protection de l’environnement.

Les sociétés françaises engagées dans les activités maritimes, appartenant toutes à l’organisation professionnelle ARMATEURS de FRANCE, ont longtemps encouragé une plus grande utilisation du transport en petite mer qui fournit une réponse immédiate aux problèmes de l’encombrement croissant des routes. Le transport en petite mer, associé à des infrastructures modernes des ports, constitue la solution au problème de réseaux routiers saturés et propose un mode de transport alternatif aux clients et aux utilisateurs finaux. C’est également un mode de transport peu onéreux, efficace et fonctionnant sept jours sur sept !

L’immense A380 est l’avion de passagers le plus moderne et le plus spacieux jamais conçu. Officiellement lancé le 19 décembre 2000, l’A380 entrera en service début 2006 et intègrera totalement les nouvelles normes en matière de transport civil aérien.

Le modèle de base de ce nouvel avion pourra transporter 555 passagers dans ses 3 versions de classe sur 14 800 km/8 000 nm. La version cargo, l’A380-800F, pourra transporter une charge de 150 tonnes sur 10 400 km/5 600 nm.

Neuf compagnies ont déjà passé commande pour un total de 97 avions A380, dont 17 cargo A380-800F.

Philippe Louis-Dreyfus, Président de la société LOUIS DREYFUS ARMATEURS et de l’organisation française ARMATEURS de FRANCE, est ravi de cette collaboration avec AIRBUS. Il espère y voir le signe annonciateur de l’ère qui fera du transport maritime en général, et du transport en petite mer au niveau de l’Europe en particulier, une solution adaptée aux problèmes croissants de sécurité et de pollution du transport routier.

Crédit photo : Airbus