LOUIS DREYFUS ARMATEURS et NEOEN s’associent dans l’éolien en mer

LOUIS DREYFUS ARMATEURS et NEOEN s’associent dans l’éolien en mer

12/07/2010

Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement et des objectifs fixés par la France dans le domaine de l’éolien en mer – porter à 23% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique nationale et installer 6.000 mégawatts de puissance éolienne en mer d’ici 2020 – LOUIS DREYFUS ARMATEURS et NEOEN ont décidé d’associer leur savoir-faire et unissent leurs forces pour faire aboutir les projets éoliens offshore en France.

Ce rapprochement stratégique s’appuie sur les forces complémentaires des deux groupes français :
 
- NEOEN, filiale du groupe français DIRECT ENERGIE se positionne activement depuis 2007 dans le développement de projets éoliens en mer sur trois grandes façades maritimes françaises. Il investi également depuis trois ans dans des expertises techniques et environnementales dont l’objectif est d’identifier les sites les plus appropriés pour l’implantation des champs d’éoliennes offshore en France ;

- le Groupe LOUIS DREYFUS ARMATEURS a développé depuis plusieurs années de fortes compétences dans des domaines industrielles stratégiques qui lui permettent aujourd’hui de se positionner comme un armateur capable de relever le défi de l’éolien en mer (logistique portuaire, manutention en mer, développement et armement de navires spécialisés, pose et maintenance de câbles sous-marins).
Le groupe apportera également son expertise maritime via sa filiale LD TRAVOCEAN, basée à Marseille, et spécialisée dans les travaux maritimes, notamment dans les opérations d’ensouillage, d’implantation des câbles ou de levées des zones d’implantations.

« L’éolien maritime représente une opportunité rare pour le groupe LDA de se positionner sur une filière industrielle entièrement nouvelle en France. Le rapprochement stratégique avec NEOEN représente une réelle valeur ajoutée en permettant d’unir nos savoir-faire complémentaires, pour faire aboutir des projets réalistes d’envergure dont notre industrie et nos ports ont besoin », a souligné la direction générale du groupe LDA.

 La France, sous l’impulsion du Ministère de l’écologie et de Jean-Louis BORLOO, a présenté le 5 mai dernier un plan d’accélération de l’éolien en mer prévoyant notamment le lancement d’une série d’appel d’offres à partir de septembre prochain. Cet appel d’offres portera sur l’implantation de parcs d’une puissance totale de 3.000 mégawatts avec une sélection  des projets prévus au troisième trimestre 2011.


A propos de NEOEN
NEOEN conçoit, finance, construit et exploite des centres de production d’électricité issue des énergies renouvelables. NEOEN place ses compétences et son expertise au service des collectivités et des entreprises, en les accompagnant dans la mise en place de solutions produisant une énergie durable. NEOEN contribue ainsi de manière positive à leur développement, notamment, en soutenant l’emploi local (construction, maintenance, etc.).
À l’horizon 2020, neoen souhaite contribuer pour une part significative à l’atteinte des objectifs fixés par la France, en produisant 23% de l’énergie issue des filières renouvelables. Une première étape consistera à faire partie des cinq premiers producteurs d’ici 2014, avec une capacité installée de 800 MW, correspondant à une production d’énergie annuelle de 2 TWh, soit l’équivalent de la consommation d’un million de foyers.
Créée en 2008, NEOEN est structuré autour de 4 filières (solaire, éolien, biomasse et éolien marin) et compte pour actionnaires le groupe Direct Energie, le groupe Louis Dreyfus et Crédit Agricole Private Equity. neoen, dont le siège social est basé à Paris, dispose de bureaux et filiales à Montpellier, Toulouse et Rennes.


Contact presse :
Jean-Pierre Bivaud – tel. +33 (0)1 7038 6181