Bon démarrage pour l'autoroute de la mer France-Espagne

Bon démarrage pour l'autoroute de la mer France-Espagne

30/11/2010

Deux mois après le lancement de la ligne Saint-Nazaire-Gijón, première étape du déploiement attendu des autoroutes de la mer vers toute l’Europe, le groupe LOUIS DREYFUS ARMATEURS affiche un taux de remplissage de 35 remorques par traversée.

« Il s’agit d’un bon démarrage », indique Philippe Louis-Dreyfus, Président du Groupe. « La fréquentation est bien supérieure à celle que nous avions enregistrée lors de notre 1ère expérience entre Toulon et Rome ».

Du côté des transporteurs, les premiers retours sont également positifs. « Cette autoroute de la mer représente un gain de temps appréciable. Nous gagnons une journée par la mer et nous réduisons l’usure de nos semi-remorques », souligne Franck Papon, responsable d’exploitation de Proditrans, qui charge une dizaine de remorques par semaine sur la ligne Saint-Nazaire-Gijón.

Cette autoroute de la mer principalement destinée au fret a pour objectif de désengorger les axes routiers français et espagnols. L’armateur s’est donné quatre ans pour parvenir à rentabiliser la ligne et obtenir de bonnes performances environnementales du système de transport intermodal. Dès lors, les rotations actuellement fixées à trois par semaine atteindraient un rythme quotidien.

LOUIS DREYFUS ARMATEURS étudie actuellement un nouveau partenariat avec un armateur espagnol de premier ordre.

Copyright : Louis Dreyfus Armateurs