Cérémonie de baptême en Corée du Sud

Cérémonie de baptême en Corée du Sud

23/02/1999

Le mardi 23 février 1999, une cérémonie de baptême s’est déroulée au chantier naval Daewoo de Okpo pour nos deux derniers vraquiers à la pointe de la technique de 170 000 tonnes en port lourd. Les marraines étaient Margarita LOUIS-DREYFUS (l’épouse de Robert) et Anne LOUIS-DREYFUS (l’épouse de Philippe) qui ont respectivement baptisé les navires Eric LD et Philippe LD.

Ces unités sont les deux premières (sur un total de neuf) qui ont été commandées ou achetées au moment même où la nouvelle gestion de LDA a été mise en place sous la direction de Philippe Louis-Dreyfus. Chaque navire portera le drapeau français et sera man½uvré par des officiers français. On s’est assuré auparavant de l’activité rentable de chaque navire qui sera géré par la filiale Cetragpa.

En plus de Robert LOUIS-DREYFUS et du jeune Eric, les invités de la société LDA à la cérémonie étaient l’Ambassadeur de France en Corée et Madame REAU, Monsieur GRESSIER, Directeur au Ministère français du transport, différents directeurs de banques françaises ayant organisé le financement de ces bâtiments et un nombre choisi d’amis affréteurs de la société Cetragpa.

Le mercredi 24, l’Ambassadeur français a organisé un dîner dans sa résidence auquel ont assisté, en plus de certains des invités cités ci-dessus, le Président du chantier naval Daewoo, membre du Parlement européen et de nombreux directeurs de sociétés de navigation coréennes de haut rang.

Le même soir, le premier cocktail LDA/Cetragpa à Séoul a été présidé par Philippe LOUIS-DREYFUS. Etaient présents plus de 100 représentants de la communauté de navigation coréenne, toutes les principales compagnies de navigation, les chantiers navals, les courtiers maritimes etc. ainsi que nos invités français. Ils ont été rejoints par l’Attaché commercial français à Séoul et notre ami Sean MARTIN qui a eu la gentillesse de se joindre à nous en provenance de Singapour. Dans un discours chaleureux d’introduction, l’Ambassadeur français, Monsieur REAU, a fait un rapide et très encourageant résumé de l’implication de la société LDA avec la Corée en remontant jusqu’en 1980 et en partant de la construction et la réparation de navires pour arriver aux relations commerciales proches et régulières avec les principaux importateurs de minerais de charbon et de fer via des contrats d’affrètement ou des accords de fret à moyen ou long terme.